Ah, les règles… Miracles du féminin sacré, certes. Mais toutes les personnes menstruées le savent, ce n’est pas la partie la plus funky du mois. En plus des désagréments du syndrome prémenstruel (#teamhulk), il faut gérer le sang et trouver la solution la plus adaptée à son flux et à son mode de vie. Quand viennent s’ajouter à cela nos préoccupations écologiques de fille gentille avec sa planète : bonjour la charge mentale ! Saviez-vous qu’une femme consomme et jette 10 000 serviettes à usage unique dans sa vie ? Heureusement, pour limiter l’impact écologique des protections jetables, des alternatives existent : cup, tampons et serviettes lavables, culottes menstruelles. Je vous dévoile aujourd’hui mon avis sur ces dernières ! Comment fonctionnent les culottes de règles ? Quelles sont les meilleures sur le marché ? Comment les payer moins cher? Je vous dis tout.

Comment fonctionne une culotte de règles ?

Avec des piles (non). Laisse-moi te planter le décor : ton syndrome prémenstruel est en train de se calmer. Tes boutons d’adolescente (oh, joie) s’estompent, tu n’as plus autant envie de frapper des gens ou de tout quitter pour vivre sur une île. Déserte. Seule. Prépare-toi à accueillir ce miracle de la vie, le super pouvoir sacré des femmes : tes règles ! Et là, tu ne te poses pas 1000 questions. Tu mets ta culotte menstruelle, et tu vis ta meilleure vie. Tu danses la vie, tu chantes la vie, tu es la vie. 

 

D’un point de vue pratique, lorsque tu sens une légère humidité, c’est le signe que ta culotte n’absorbe plus. Il faut alors en changer mais rassure-toi, le revêtement imperméable ne te lâche pas d’un coup. L’idéal est de la rincer à l’eau froide (pas d’eau chaude sur le sang, malheureuse !), puis direction la machine à laver. Évidemment, le besoin d’absorption va dépendre du flux de chacune. Moi, en début de règles, je peux garder une culotte toute la journée. En milieu de cycle, lorsque le flux devient plus abondant, je dois en changer environ toutes les 4 heures. Il faut donc penser, comme pour n’importe quelle protection, à emmener avec soi une culotte de rechange dans un petit sac en plastique lorsqu’on part de chez soi toute la journée. À l’usage, aucun inconfort, aucune odeur. 

 

Les culottes menstruelles prennent soin du corps des femmes en nous évitant l’horreur d’un syndrome de choc toxique, et de notre intimité en préservant le fragile microbiote vaginal. Comme cela représente un certain budget, je vous conseille de commander d’abord une culotte de la marque que vous aurez choisie pour vous faire une idée, avant d’investir. Par la suite, il me semble que posséder 2 flux léger et 3 flux abondant est un bon combo.

Quelles culottes choisir ?

So cup : la culotte menstruelle Made in France

So cup est une marque française, portée par la talentueuse Sokona Diaby Martin. Elle a été l’une des premières à lancer sur le marché la cup menstruelle parfaite, et a mis son savoir-faire et son exigence dans l’élaboration de culottes de règles à la fois jolies et d’une efficacité redoutable. Les culottes So cup sont en fibre de bambou et de coton bio, garanties sans nanoparticules (parce que non, merci). Elle propose des culottes et des shortys adaptés à toutes les morphologies du XS au XXL, et toutes les envies : couleurs neutres ou néon, tissu simple ou plumetis. 

 

Bien vu de la part de So cup : les culottes spéciales « nuit » qui remontent plus hauts dans le dos pour maximiser l’absorption du sang en position allongée ! Je les aime d’amour car elles n’ont pas un effet « couche », toi-même tu connais cette sensation délicieuse. Elles sont aussi précieuses en post partum, pour faire face aux lochies et autres fuites urinaires.

 

N’hésite pas à aller jeter un œil aux culottes de règles So cup, tu ne seras pas déçue. Et bim, le code promo affilié qui fait plaisir : MAMANYOUPIE10.

Moodz : des culottes et des shortys fashion

Moodz se démarque des autres marques de culottes menstruelles par ses motifs et détails à la pointe de la mode. De l’imprimé fun dessiné par Alexia Allet, du zèbre, du liseré doré et des paillettes ! Chez Moodz, la taille haute est à l’honneur et s’adapte à toutes les silhouettes. Les tailles vont du 34 au 48, et on trouve même des maillots de bain à paillettes, mais que demande le peuple ?

 

Les culottes menstruelles Moodz ne contiennent pas de nanoparticules d’argent ni de produit chimique douteux. Les tissus sont certifiés Oeko-Tex 100. Composées de coton et de polyamide, elles sont conçues à Paris puis fabriquées à Lisbonne avec des matières d’origine européenne, dans une usine portugaise familiale qui soutient localement le travail des femmes. Et ça, on aime. 

 

Je suis très fan du shorty grand flux bleu, il se positionne très bien sur mon ventre et il est vraiment très confortable, aussi souple qu’enveloppant. Big up pour le petit liseré doré, détail glamour qui a son importance dans une période où on se sent souvent…moyen glamour.

 

Si tu veux en savoir plus, voici une vidéo dans laquelle j’essaie différents modèles. Et bam, mon code affilié MARIEYOUPIE te donne – 10 % sur tout le site Moodz !

La culotte parisienne : une lingerie menstruelle efficace

Pour moi, la culotte parisienne est la marque au meilleur rapport qualité/prix si vous cherchez des design basiques et des formes simples. Composée de coton bio et de Tencel ultra absorbant, ces culottes et shortys ne font aucune concession à l’efficacité. Chaque article est fabriqué et conçu en France, dans le souci de privilégier un savoir-faire local et exigeant. On limite le transport, on limite les déchets et l’impact sur l’environnement.

Les tailles vont du 34 au 48 et vous pouvez choisir entre flux léger, normal ou ultra absorbant. Je les trouve hyper confortables. Ici, pas de folies niveau design, vous aurez le choix entre le tissu classique ou un délicat détail dentelle à la ceinture. Là encore, une impression de porter juste un sous-vêtement classique, pas d’odeurs, pas d’irritations ni de fuites. Pompon sur le cupcake : les prix sont très doux et la culotte parisienne est vendue chez Naturalia !

 

 

Il me semble également important de mentionner la formidable alternative que représentent les culottes de règles pour nos adolescentes qui découvrent leur flux, leurs corps. À cet âge, il n’est pas évident de gérer la gêne et la logistique de serviettes lavables, ou encore de dompter une coupe menstruelle ou l’applicateur des tampons jetables. Enfiler sa culotte menstruelle comme on enfile un slip classique : quelle sécurité pour nos jeunes filles ! Pas de produits chimiques au contact du vagin, pas de risque de syndrome du choc toxique. Pour les petits budgets, c’est aussi un investissement vite amorti et clairement rentable sur le long terme.

 

Que ce soit pour des préoccupations de santé, d’ordre écologique ou même financier, la culotte menstruelle est le bon choix. Changer ses habitudes peut faire peur, mais je vous promets que vous y gagnerez en confort et en confiance en vous pendant cette période parfois compliquée. En matière de green attitude, chaque petit geste compte. Osez commander une culotte de règles, et donner une chance à ce type de protection périodique. Je parie que vous ne reviendrez pas vers les serviettes jetables, leur cortège de substances toxiques et leur effet sur la planète !

 

J’espère que cette revue des culottes menstruelles vous a aidées à y voir plus clair, et je vous donne rendez-vous sur ma chaîne Youtube si vous voulez en savoir plus ! Ciao, les culottées !

DÉCOUVREZ MES BIJOUX INTUITIFS